Comment fonctionne le régime ​​Cétogène ?

​​Original, mais vrai, le régime cétogène ou keto propose de perdre du gras, en en mangeant plus. Si cela peut étonner, il y a en revanche une véritable recherche scientifique derrière ce processus, et c’est le principe du régime cétogène. S’il était plutôt utilisé jusqu’alors pour soigner certaines maladies comme l’épilepsie, il a peu à peu su s’imposer aux côtés des régimes amaigrissants les plus connus. Comment fonctionne-t-il, à qui s’adresse-t-il et que promet-il vraiment ? Nous répondons à vos questions.

Que faut-il savoir sur le régime ​cétogène ?

​​Le principe du régime cétogène ou keto, c’est de réduire drastiquement les apports en glucides au profit des lipides. Un principe qui peut surprendre dans un monde où l’on tente d’éliminer les apports en gras de toutes les manières. Pourtant, l’idée de remplacer les glucides par les lipides ne sort pas de nulle part.

En effet, ces nouveaux apports entrainent des réactions en chaine scientifiques intéressantes pour la perte de poids : il s’agit de la cétose. En gros, lorsque le corps ne consomme plus de glucides, celui-ci aura tendance à se mettre en état métabolique de cétose, qui peut mettre 3 à 4 semaines à arriver. Il va alors synthétiser des corps cétoniques qui seront utilisés comme sources principales d’énergie par l’organisme. Résultat : ce dernier deviendra une véritable machine à brûler les calories.

Il s’agit toutefois d’une diète assez lourde qui peut épuiser. En revanche, le régime keto a démontré son efficacité sur la fonte des graisses et peut entrainer une perte de plusieurs kilos par mois. Attention cependant à l’effet yoyo, souvent enregistré lors de la reprise d’une alimentation normale à la suite de régimes stricts.

Les différentes phases du régime cétogène

​Pour suivre ce régime, il n’y a pas de menus en particulier. Seules quelques règles sont à prendre en compte afin de rendre celui-ci efficace.

​Une alimentation riche en lipides

​​En effet, lors de ce régime, les apports en lipides prennent le dessus sur tout le reste. On estime ces derniers à 75 % de l’alimentation quotidienne. On les trouve principalement dans les huiles végétales (type huile d’olive), le beurre, les œufs, les viandes, les poissons riches en oméga 3, les avocats ou certains fruits secs comme les amandes, les noix ou encore les noisettes.

​Un apport en protéines inchangé

L’avantage, c’est que les apports quotidiens en protéines ne changent pas. On les estime à environ 20 %, ce qui ne change pas d’une alimentation saine et équilibrée.

Une réduction des apports en glucides

Les apports en glucides sont limités à 50 grammes par jour. Ce qui est vraiment très peu. Pour preuve, une banane apporte 30g de glucides à elle seule. Il convient donc de se méfier et de retirer tous les fruits et légumes trop riches en glucides.

De nombreux aliments interdits

Côté repas, il est interdit de manger certains aliments et la liste est longue. On pense notamment au sucre (facilement remplaçable), aux produits transformés et industriels, au pain, aux féculents, aux viennoiseries, aux légumes sucrés, aux fromages frais et à pâte molle, toutes les boissons gazeuses et sodas, au chocolat, aux jus de fruits et même aux yaourts à base de lait végétal.

Les avantages du régime cétogène

​Ce régime amaigrissant est reconnu pour avoir de grands avantages tant pour la santé que pour la perte de poids. Attention toutefois, à respecter les règles afin de ne pas dépasser ses limites et le rendre dangereux. De plus, on rappelle qu’un régime, quel qu’il soit, doit être soutenu par une expertise médicale.

Peu de restriction calorique

En effet, les aliments autorisés et les menus généralistes ne rendent pas ce régime hypocalorique à proprement parler. En réalité, ce sont les réactions scientifiques en chaine et l’atteinte de l’état métabolique de cétose qui vont permettre au corps de puiser dans ses réserves et de perdre du poids.

Une perte de poids rapide

Il s’agit en effet d’un très bon régime pour atteindre son poids minceur rêvé. Dès lors que l’état de cétose aura été atteint, le corps commencera à fondre. Il peut justement permettre de perdre plusieurs kilos en un seul mois. Attention toutefois, l’état métabolique de cétose peut mettre plusieurs semaines à être atteint.

Un traitement contre l’épilepsie

À l’origine, ce régime a prouvé son efficacité dans le traitement de certaines maladies comme l’épilepsie et même le diabète. Ce n’est que par la suite, il s’est fait une place au sein des régimes amaigrissants.

Les inconvénients du régime cétogène

​En outre, ce régime peut tout de même avoir de mauvaises incidences sur l’organisme. En voici des exemples.

Une perte de poids principalement en eau

On enregistre en effet une perte de poids dès le début du régime. Toutefois, les premiers kilos perdus sont en réalité de l’eau. En l’absence de glucides, le corps va avoir tendance à puiser dans ses réserves de glycogène, qui sont systématiquement liées à de l’eau. Ainsi, ce régime peut vous aider à perdre vos réserves aqueuses responsables de la rétention d’eau.

Pour aller plus loin, retrouvez nos conseils pour éliminer la rétention d’eau

Attention à la déshydratation

Si la diète cétogène ou keto a une incidence sur la perte de poids, nous expliquons aussi ci-dessus, qu’elle pouvait aussi cibler l’eau dans le corps. Lorsque le corps est forcé de puiser dans ses réserves de glucose, cela est directement lié à l’eau. En effet, les deux étant systématiquement stockés ensemble, cela peut alors créer des risques de déshydratation, ainsi que certains effets indésirables comme des nausées, des vomissements, une fatigue intense, une mauvaise haleine…

Continuez donc à beaucoup boire tout au long de votre régime, mais aussi de vos séances de sport afin de limiter tout risque.

Un mode de vie plus qu’un régime

Le hic de ce régime, c’est qu’il s’apparente plus à un mode de vie pour perdre du poids. À l’inverse, dans le domaine thérapeutique et notamment pour l’épilepsie, on conseille de le suivre quelques semaines seulement.

De nombreux aliments interdits

Nous évoquons plus haut l’importante liste des aliments proscrits. S’ils sont en général des aliments mauvais pour la santé, certains restent ancrés dans nos habitudes et peuvent donc, être difficiles à retirer de son quotidien. Un peu de persévérance et des aliments de remplacement vous aideront à passer ce cap, notamment dans le cadre du sucre.

Pour les accros au sucre, retrouvez nos conseils pour vous débarrasser de cette addiction


​Questions fréquentes (FAQ)

​​Faut-il faire du sport en complément de ce régime ?

​Le régime cétogène est tout à fait compatible avec la pratique d’une activité sportive. D’ailleurs, certaines études ont démontré que ce dernier améliorait les performances. Quoiqu’il en soit, le sport est conseillé en complément de tout régime afin de booster la santé cardiaque, pulmonaire et redessiner la silhouette au fur et à mesure des efforts.

​​Où trouver des exemples de recettes ?

Vous pouvez vous inspirer d’ouvrages fiables et vérifiés pour réaliser vos recettes au quotidien. Par exemple « Le grand livre de l'alimentation cétogène » par Ulrich Genisson a reçu un très bon accueil sur Amazon.

eleifend accumsan commodo elit. ut felis ipsum vel, venenatis, amet, nunc efficitur.