Comment fonctionne le régime cholestérol ?

À proprement parler, le régime cholestérol n’est pas un régime pour perdre du poids. À la place, il cible directement le taux accru de mauvais cholestérol dans le sang, néfaste pour la santé. L’hypercholestérolémie est donc plus qu’importante prendre en compte et peut voir sa courbe baisser à l’aide d’un régime qui mise sur une alimentation saine. Comment fonctionne-t-il et à qui s’adresse-t-il ? Voici tout ce qu’il faut savoir.

À qui s’adresse le régime cholestérol ?

On peut tout à fait être en surpoids et avoir un taux de cholestérol élevé dans le sang. Toutefois, s’il porte le nom de régime, ce dernier ne cible pas principalement la perte de poids. À l’inverse, c’est l’hypercholestérolémie qui est pointée du doigt. Celui-ci participe donc à la mise en place d’une alimentation plus saine et équilibrée. Toutefois, il n’est bien sûr pas impossible de perdre du poids, les deux étant étroitement liés.

Le principe reste donc de faire baisser le taux de mauvais cholestérol dans le sang, autrement appelé le LDL-Cholestérol. Car, si la présence de ce dernier n’est pas une maladie en soi, il en est le vecteur. On conseille donc ce régime pour limiter l’affront des maladies cardiovasculaires.

Quoiqu’il en soit, demandez toujours l’avis à votre médecin traitant avant de vous lancer dans un régime. Celui-ci sera en capacité de vous conseiller et de vous orienter vers le meilleur choix possible en fonction de vos antécédents, de vos doutes, de vos carences…

Que faut-il savoir sur le régime cholestérol ?

Attention, le régime cholestérol n’est pas adapté à tous. Si son suivi ne présente pas de risques à proprement parler, il peut ne pas répondre à toutes vos attentes et surtout, ne pas atteindre vos objectifs. Voici donc ce qu’il faut savoir sur ce régime avant de se lancer.

Comment fonctionne le régime cholestérol ?

30 min / jour pour vous faire du BIEN avec le programme MBSE (Mon Sport Bien Etre)

Tous les jours Kévin vous propose de vous retrouver pour 30 minutes de sport pour travailler toutes les parties de votre corps et obtenir des résultats grâce à des séances faciles à caler dans votre planning.

A quoi est du le mauvais cholestérol ?

En temps normal, on calcule le taux de cholestérol dans le sang en additionnant le taux de bon (HDL-Cholestérol) et de mauvais cholestérol (LDL-Cholestérol). Pour être idéal, celui-ci doit se situer entre 1,8 à 2,0 g/L de sang. Au-dessus, il devient dangereux et doit donc être traité rapidement afin de ne pas générer de maladies cardiovasculaires.

En revanche, tout le monde n’est pas sujet à un taux accru de cholestérol. En effet, en temps normal, il est fréquent chez les personnes en situation d’obésité, d’un périmètre abdominal anormal (au-dessus de 102 cm pour l’homme et 88 pour la femme) ou de perturbations biologiques.

Ainsi, le meilleur traitement reste l’alimentation, par le biais d’un régime cholestérol. Avec son aide, vous pourrez choisir de meilleurs aliments et mettre toutes les chances de votre côté pour faire chuter le taux et par la même occasion, maigrir.

Quel est le principe du régime cholestérol ?

Pour faire baisser le taux de cholestérol sanguin, ce régime mis énormément sur le choix des aliments. Par ce biais, il permet de diminuer les apports en graisses de manière générale, tout en continuant à sélectionner celles qui sont bonnes pour l’organisme.

En prime, il apporte des stérols naturels, présents dans certains végétaux comme les huiles végétales, les légumes, les fruits et certains fruits à coques. Considérée comme un sous-groupe des stéroïdes, leur présence a démontré un rôle dans la baisse du mauvais cholestérol. De plus, ce régime est un excellent moyen de consommer davantage de fibres alimentaires.

Mettre en place de nouvelles habitudes alimentaires

En effet, pour être efficace ce régime mise énormément sur la mise en place d’un nouveau rythme de vie alimentaire. Pour cela, on met de côté les familles d’aliments ou aliments qui présentent un risque pour la santé.

Les différentes phases du régime

Pour suivre ce régime cholestérol, il n’y a pas de phases ou de menus types à suivre à la lettre. Il est seulement question de conseils ou d’aliments à retirer de la consommation au quotidien. Voici la liste de ceux qu’il faut privilégier et de ceux qu’il faut retirer.

⇨ Les aliments à privilégier

Les graisses monosaturées et les oméga 3

On retrouve ces dernières dans certaines huiles (olive, colza et noisettes), dans certains fruits à coques, l’avocat ou encore la margarine. De plus, vous pouvez miser sur le poisson qui contient des acides gras oméga-3 reconnus pour faire chuter le risque de maladies cardiovasculaires à hauteur d’une consommation de 1 à 2 fois par semaine.

Pour ce qui est de l’assaisonnement des huiles crues, misez sur les huiles de lin, de chanvre, de colza, d’onagre ou de bourrache.

Le soja

Concernant le soja, son investissement dans la chute du taux de cholestérol reste minime. Toutefois, sa consommation, associée à un régime alimentaire pauvre en calories y contribue. Pour cela, il faudra toutefois consommer entre 20 et 50 g de protéines de soja à la place de la viande.

Vous pouvez alors vous fournir au sein de tous les aliments dérivés du soja : farine, lait, crème, haricot, tofu, yaourt, steaks…

Les stérols

On le disait plus haut, les stérols ont l’avantage de faire baisser le taux de mauvais cholestérol. Leur structure chimique ressemble à celle du cholestérol, ce qui permet de tromper le corps lors de l’absorption de ce dernier.

Vous pouvez facilement en trouver dans la margarine, la mayonnaise, mais aussi les yaourts et les crèmes.

Les glucides complexes

Ils sont en effet un excellent moyen d’atteindre la sensation de satiété plus rapidement, et donc de calmer l’appétit. Par ce biais, le sujet mange moins et peut par conséquent perdre du poids et faire baisser son taux de cholestérol par la même occasion.

Vous pouvez donc consommer du pain complet, des céréales (sans sucre de préférence), des pâtes au blé complet ainsi que des fruits, entre autres.

À volonté

Vous pouvez évidemment consommer des légumes cuits ou crus, des fibres, de l’eau et des yaourts nature à volonté. Les fibres agissent justement comme un « gel » sur le cholestérol et participent à son évacuation.

⇨ Les aliments à retirer

Pour rendre ce régime efficace et faire véritablement chuter le mauvais cholestérol, voici les aliments qu’il est important de retirer de son alimentation.

Les graisses industrielles

Les préparations industrielles ont tendance à rajouter des graisses et des sucres lors de la préparation. Très néfastes pour la santé, ce sont ces derniers qui sont en cause dans la prise de poids et l’accroissement du taux de mauvais cholestérol.

Ainsi, il n’y a pas de secrets, apprenez à vous séparer des plats préparés pour opter pour la cuisine maison. De même, optez pour des viandes maigres, du poisson, du tofu ou encore des fruits de mer et privilégiez les cuissons vapeur, au four ou à la poêle avec de l’huile d’olive.

L’alcool

Il est important de modérer sa consommation d’alcool lorsque l’on souhaite faire baisser son taux de mauvais cholestérol. En effet, en trop grande quantité il a peut avoir des effets sur les triglycérides et par conséquent, faire prendre du poids. Il en est de même pour les cafés très serrés.

Quoiqu’il en soit, tous les excès restent mauvais pour la santé. Il convient donc de gérer sa consommation avec modération.

Les avantages de ce régime

Ce régime présente de nombreux avantages lorsqu’il est respecté. En effet, il permet de faire chuter l’hypercholestérolémie et de réduire le risque d’accident cardiovasculaire. À terme, il est aussi un grand allié pour atteindre le bon poids de santé qu’est censé avoir le sujet.

Les inconvénients de ce régime

Il n’y a que peu d’inconvénients au suivi de ce régime. Il peut toutefois être difficile à appliquer chez les personnes ayant de vilaines habitudes ancrées. Fixez-vous par conséquent des règles et n’hésitez pas à retirer de vos placards tous les aliments dits « dangereux » ou interdits dans ce régime.


Questions les plus fréquemment posées (FAQ)

Quel type de menus faut-il suivre dans le régime cholestérol ?

Contrairement à un régime Cohen ou un régime sportif, ici les menus ne sont pas imposés à la lettre. Il est plutôt question d’éviter ou de limiter les aliments à graisses ajoutées ainsi que l’alcool afin de favoriser les légumes à volonté, les fruits, le soja…

Pour vous aider à faire simple, évitez les matières grasses lors de la cuisson et préférez le four, la vapeur ou l’huile d’olive. Restreignez votre consommation de fromage à un seul petit morceau par jour. Pour finir, si nous avons conseillé la margarine, plus haut, méfiez-vous de celles qui sont allégées et qui cachent souvent de mauvaises surprises.

Faut-il faire du sport en complément du régime ?

L’alimentation a beau être la source principale de la perte de poids, une activité sportive complémentaire reste conseillée. Elle est même primordiale pour dessiner la silhouette. De plus, le sport est un excellent remède contre les risques cardiovasculaires accrus, causés par le cholestérol.

Pour commencer, optez pour une activité douce, comme la marche ou la natation à hauteur de 1 ou 2 heures par semaine.

2x par mois, recevez La Newsletter La Plus Légère du Monde : votre dose de légèreté pour vous sentir mieux au quotidien !