Comment fonctionne le régime ​​Chrononutrition ?

​​​De prime abord, le régime basé sur la chrono-nutrition s’apparente plus à un rééquilibrage alimentaire qu’a un régime. Pour être efficace, il s’articule autour de rythme naturel et variations métaboliques de l’organisme. Ainsi, cette méthode rime plus avec plaisir que frustration puisque tous les aliments sont autorisés, mais doivent simplement être consommés au meilleur moment. Comment fonctionne-t-il au juste et quelles sont les règles à suivre ? Nous répondons à tous vos questionnements.

Que faut-il savoir sur le régime ​​​chrononutrition ?

​Élaboré par le docteur Alain Delabos, ce régime se base principalement sur les meilleurs horaires pour manger de manière utile. Ces horaires sont définis en fonction des besoins en énergie de l’organisme afin que les aliments soient consommés efficacement. Cela permet de répondre aux véritables besoins du corps et d’éviter le stockage des graisses.

Il prend donc en compte notre horloge biologique puisque le corps n’assimile pas les aliments de la même manière tout au long de la journée. Pour exemple, les sucres et les graisses sont directement absorbés par l’organisme lorsqu’ils sont consommés le soir quand ils sont à l’inverse une source d’énergie au petit-déjeuner.

Le régime chrono est donc un bon moyen d’offrir au corps tous les besoins nutritionnels sans mettre de côté des familles d’aliments. La règle principale reste le respect des horaires fixes et les intervalles de 4 heures entre chaque repas, en fonction du rythme métabolique. À terme, ce suivi minutieux aura une incidence sur votre poids et vous aidera à perdre des kilos.

Les différentes phases du régime chrononutrition

​​Contrairement aux régimes dits « classiques » qui fonctionnent sous forme de phases, ici il est plutôt question d’horaires et de rythmes métaboliques. Voici donc les quelques règles à prendre en compte pour pouvoir suivre le régime chrononutrition.

Un petit-déjeuner de roi

Il est prouvé que le corps est en recherche d’énergie après avoir jeûné toute une nuit durant. Pour assumer la journée en conséquence et lui offrir un regain d’énergie, on mise donc sur un petit-déjeuner copieux pour couper le jeûne de la nuit. Fromage, protéines, sucres lents et fruits frais sont donc vos meilleurs alliés pour commencer la journée.

Un déjeuner léger

Pour le repas du midi, on a tendance à vouloir trop manger, surtout si le petit-déjeuner n’a pas été à la hauteur. Concentrez-vous davantage sur le repas du matin afin de réduire celui du midi à un plat unique composé de protéines et de féculents.

Une collation pour relancer les besoins énergétiques

C’est grâce à lui que vous allez pouvoir tenir jusqu’au diner et limiter son importance. Un carré de chocolat noir à 70 % de cacao, riche en antioxydants et des fruits frais sont parfaits pour calmer les fringales et limiter les envies de grignotage.

Un diner léger

Nous le disions plus haut, le soir l’organisme a tendance a stocker les graisses et les sucres, en partie responsables de la prise de poids. On mise donc sur un repas léger composé principalement de protéines maigres (viande blanche) et de légumes.

Des repas sans contraintes plusieurs fois par semaine

Toutefois, il est important de faire durer le plaisir en s’accordant des repas libres à hauteur de 2 fois par semaine. On s’autorise donc tout ce qui nous fait plaisir sans prendre en compte les lois de la chrono. Toutefois, ces deux repas ne doivent pas avoir lieu le même jour.

Les avantages du régime chrononutrition

​​Loin des régimes stricts et restrictifs comme le régime Thonon par exemple, la méthode chrononutrition se veut beaucoup plus douce et positive. Elle regroupe d’ailleurs de nombreux avantages qui pourraient pencher dans la balance et vous persuader d’opter pour la chrono.

Une alimentation saine

Du fait que toutes les familles d’aliments sont autorisées, ce régime offre une alimentation saine, équilibrée et variée. Un bon point pour la santé ! Profitez-en pour inclure tous les aliments à vos différents repas et buvez beaucoup d’eau pour faciliter l’élimination des toxines.

Un plaisir maintenu

Et cela est notamment dû aux 2 repas libres autorisés dans le courant de la semaine. Cela permet en effet de garder la motivation, de se faire plaisir, mais aussi de pouvoir profiter de sorties au restaurant ou chez des amis. Un bon moyen de garder le cap.

Une perte de poids douce

Sur le principe du rééquilibrage alimentaire, cette méthode permet en effet de perdre du poids et de se rapprocher toujours plus de son objectif minceur. Douce et stable, elle est efficace sur le long terme et permet, par conséquent d’éviter les reprises de poids importantes ou de croiser le chemin du célèbre effet yoyo.

Retrouvez tous nos conseils pour perdre du poids efficacement

Les inconvénients du régime chrononutrition

​​À ce stade, le seul inconvénient que nous pouvons mettre en avant reste la régularité que demande ce régime malgré le peu de contraintes imposées. À terme, celui-ci peut en effet être difficile à suivre, surtout dans les premiers temps. Toutefois, n’oubliez pas qu’à terme le corps s’habituera plus facilement.

N’hésitez donc pas à vous faire encadrer par un professionnel de santé afin d’y voir plus clair.

De plus, les repas doivent impérativement être pris à heures fixes avec environ 4 heures d’intervalle entre chacun. Un principe qui peut parfois freiner, surtout en semaine quand il faut jongler avec une vie professionnelle un peu lourde.


​Questions fréquentes (FAQ)

​​Faut-il faire du sport en complément de ce régime ?

​​Vous pouvez tout à fait faire du sport en complément de ce régime et cela est même conseillé pour vous aider à puiser davantage dans vos graisses. En prime, le sport reste un excellent moteur de santé pulmonaire, cardiaque, cérébrale… Ne lésinez donc pas sur l’activité et optez pour des séances douces à base de vélo, natation ou marche rapide pour débuter.

​​​Combien de temps faut-il suivre ce régime ?

​​Si tous les régimes peuvent être interrompus, on estime que ce régime est plus un mode de vie qu’une restriction sur le court terme. Il peut donc être suivi à vie dans la mesure où vous demandez en amont, conseil à votre médecin ou nutritionniste.