​​Comment fonctionne le régime Cohen ?

Manger tout en se faisant plaisir, c’est le leitmotiv du Docteur Jean-Michel Cohen qui a notamment donné son nom à un régime. Très efficace, il se base principalement sur la restriction calorique, qui permet de perdre du poids rapidement. Avec lui, aucun interdit en termes d’aliments, mais des portions caloriques imposées à ne pas dépasser pour maigrir efficacement. Que faut-il savoir sur le régime Cohen avant de se lancer ? On vous dit tout.

Que faut-il savoir sur le régime Cohen ?

Le régime mis en place par le Docteur Cohen est en réalité un régime hypocalorique qui se divise en 3 phases plus ou moins restrictives, dont la phase booster qui autorise jusque 900 calories par jour. Ici, pas de privation en ce qui concerne le choix des aliments, toutefois, il est important de ne pas dépasser la teneur calorique imposée par ce dernier afin que ce régime soit véritablement efficace.

Les différentes phases du régime

Phase confort

Cette première phase s’apparente à une phase dite « de plaisir ». En effet, lors de cette dernière, le sujet a le droit de consommer jusque 1400 calories par jour. Une teneur qui reste beaucoup plus haute que la plupart des régimes stricts que l’on peut habituellement voir.

Durant cette dernière, il est donc possible de consommer tous les aliments souhaités, mais en quantités restreintes. Ainsi, on conseille de petites quantités de glucides, des protéines à chaque repas, des légumes à volonté, de toutes petites quantités de matières grasses, un fruit et un petit morceau de fromage chaque jour.

En règle générale, cette phase permet de perdre entre 2 et 4 kilos par mois sans véritablement avoir l’impression de se priver.

Phase booster

Très restrictive et parfois décriée par les médecins, cette phase booster autorise un apport journalier de 900 calories, ce qui est très peu. Attention toutefois, cette phase n’a pas pour but d’être suivie sur le long terme. On l’impose entre les phases du régime Cohen à hauteur de 1 semaine ou 15 jours maximum par mois. Cette nouvelle privation permet au corps de relancer la perte de poids après une phase de stagnation qui peut se faire connaitre.

Là encore, il est conseillé de consommer des protéines à chaque repas, ainsi que des légumes à volonté, deux fruits par jour au maximum et très peu de matières grasses. On fait d’ailleurs une croix sur le fromage pendant la phase booster.

Phase de consolidation

Pour cette dernière phase, il est autorisé de consommer jusque 1600 calories par jour. C’est grâce à cette dernière que le poids va se stabiliser sur le court, mais aussi le long terme. Pour cela, on reprend le principe de la phase confort à laquelle on ajoute davantage de matières grasses, de produits laitiers et de glucides.

Les avantages de ce régime

S’il lui arrive d’être décrié par certains professionnels de la santé, ce régime Cohen a néanmoins fait ses preuves dans la mesure où il a été suivi à la lettre. S’il faut donc mettre en lumière les avantages de ce dernier, disons qu’il permet de perdre du poids rapidement, tout en faisant en sorte que la perte reste stable et durable.

On apprécie également la possibilité de pouvoir tout manger, sans se priver, dans la mesure où les portions sont limitées pour les aliments dits « gras » comme les glucides, les matières grasses ou les produits laitiers. De plus, l’apport au quotidien de protéines est un plus pour les personnes qui font du sport.

Facile à préparer, les recettes et menus élaborés par le Dr Cohen peuvent être changés au cas où ces derniers ne vous plairaient pas. En prime, ils mettent en avant les fruits et légumes de saison et sont très équilibrés.

Le suivi diététique

Il est aussi important de préciser que vous ne vous retrouvez pas seul(e) lors de ce régime. Un effet, une diététicienne-nutritionniste s’assure personnellement de votre évolution. Pour cela, il vous suffit de télécharger l’application Savoir Maigrir qui vous permet de rester en contact avec votre conseillère minceur.

Les inconvénients de ce régime

Le régime Cohen a aussi quelques ombres au tableau. La principale reste cette fameuse phase booster, très pauvre en calories, qui peut s’avérer difficile à assumer en fonction de la personne. En effet, 900 kcal restent très peu et plus encore si le sujet est un homme d’1m90 ou une femme sportive, par exemple.

De plus, il est important de ne pas s’éloigner de vos objectifs tout au long du régime. En effet, étant assez strict, le moindre écart serait comme un retour à 0. Il faut donc rester concentré sur son projet et sa perte de poids et éviter toute tentation alimentaire.


Questions les plus fréquemment posées (FAQ)

Combien de kilos peut-on perdre avec le régime Cohen ?

La perte de kilos est propre à chacun. En effet, il est impossible de savoir en amont quelle sera la perte de poids pour un individu x ou y. Cela est notamment dû au métabolisme qui évolue en fonction des gens. Ne vous fiez donc pas aux promesses, mais laissez le temps et la motivation faire leur oeuvre. Toutefois, certaines personnes ont perdu jusqu’à 30 kilos en suivant ce régime.

Combien coute le régime Cohen ?

En ce qui concerne le tarif du Régime Cohen, comptez 29 euros pour un premier mois de découverte. Pour le reste, le tarif est dégressif en fonction de la souscription à l’abonnement. Pour un abonnement de 3 mois, comptez 19,90 € par mois, 14,95 € par mois pour un abonnement de 6 mois, ou encore un montant unique de 129 € pour un an.

A savoir qu’il existe aussi une formule régime et masterclass qui englobe 4 cours de nutrition de 45 minutes.

Quels sont les aliments interdits ?

À ce jour, les seuls aliments proscrits du régime sont les boissons sucrées. Toutefois, l’alcool et la crème fraiche sont à consommer avec modération.

Faut-il faire du sport ?

Il est tout à fait conseillé de faire du sport en complément du régime Cohen. En effet, si celui-ci promet de vous faire maigrir, le sport quant à lui va affiner la silhouette et dessiner votre ligne. Outre la phase booster qui peut s’avérer difficile à complémenter d’une activité sportive en raison de son faible apport calorique, les deux autres sont idéales pour la pratique grâce à la consommation de protéines au quotidien.

La méthode Cohen est-elle adaptée aux régimes spéciaux ?

Lors de la validation de votre méthode, diverses méthodes sont proposées afin de satisfaire tous les régimes spéciaux comme les régimes végétariens, sans sel ou sans gluten.